Comment effectuer une réparation carrosserie de voiture ?

La belle carrosserie de votre voiture ne peut malheureusement pas échapper aux petits incidents. Rayures, petits accrochages, coups dans l’aile, coups de clés, attaques la grêle… Voilà autant de problèmes auxquels votre carrosserie peut être confrontée.

Et à en voir le coût de la réparation parfois exagérée, certains remettent à plus tard la réparation ou préfèrent laisser leur voiture dans cet état. Retrouvez alors quelques astuces et conseils de professionnels pour entretenir et réparer soi-même la carrosserie de voiture.

Que faut-il faire pour en finir avec les rayures superficielles de la carrosserie ?

Les rayures superficielles n’attaquent généralement que la couche de vernis qui recouvre et protège la peinture de votre carrosserie. Pour savoir s’il s’agit d’une rayure superficielle, vous constaterez tout simplement qu’elle est visible sous le soleil ou une lumière forte. De plus, lorsque vous passerez vos doigts sur cette dernière, vous ne ressentirez aucune éraflure. Pour une réparation carrosserie voiture des rayures superficielles, il existe une méthode assez efficace.

Cette méthode consiste généralement à appliquer sur les rayures superficielles de la carrosserie, de la résine qui est composée de particules lassantes qui vont réduire l’incision ainsi que l’angle de réflexion de la lumière. Pour procéder à l’application de la résine, il faudra au préalable réaliser un test afin de s’assurer de l’efficacité du produit. De plus, cette solution n’est efficace que sur les rayures ayant au maximum de 3mm.

Si vos rayures sont beaucoup plus profondes, vous n’aurez d’autres choix que de recourir à l’expertise d’un carrossier ou d’utiliser plus d’équipements. Enfin, nettoyez correctement votre véhicule à l’aide d’une solution nettoyante adaptée et d’un chiffon en microfibre pour enlever toutes les particules pouvant altérer le résultat.

Utilisez une efface-rayures

Appliquez à l’aide d’un tampon en faisant des mouvements circulaires, l’efface-rayures sur les rayures identifiées et exercez de petites pressions pendant un temps court afin de permettre au produit d’adhérer. À l’aide d’un chiffon en microfibre propre et sec, nettoyez la surface et recommencez le processus si nécessaire.

Obtenir une finition impeccable grâce aux polish

Pour obtenir un rendu satisfaisant et une carrosserie comme neuve, utilisez du polish sur les rayures. Vous avez le choix entre le polish microrayures, efficace pour rénover, effacer les défauts des surfaces peintes et le polish rénovateur peintures, idéal pour redonner de l’éclat, raviver la couleur des carrosseries ternes ou vieilles. Pour finir en beauté, utilisez un lustreur pour protéger durablement et faire briller la zone traitée. Ce produit a le mérite de retarder l’encrassement et de rendre la peinture beaucoup plus résistante.

Que faut-il faire pour venir à bout des rayures profondes, trous et gros impacts sur la carrosserie de voiture ?

Pour ce qu’il en est des rayures légères ou profondes, les trous ainsi que les gros impacts, ils présentent la particularité d’être visible au toucher et de laisser très souvent des traces blanches ou noires. Dans ce cas précis, la peinture est atteinte et il est impératif de trouver très vite une solution au risque de voir s’installer la rouille. Alors, pour une réparation carrosserie de voiture des rayures moyennes ou profondes, vous devez :

Décaper et traiter la zone concernée

À cet effet, commencer par nettoyer la zone à traiter avec un produit dégraissant afin que le résultat soit à la hauteur de vos attentes. Ensuite, procéder au décapage du vernis et de la peinture à l’aide d’un abrasif de grain de taille importante. Pour poncer correctement la surface atteinte, partez de l’extérieur vers le centre en faisant des mouvements circulaires.

Si vous constatez des traces de rouille, utilisez l’abrasif de grain adapté pour décaper la tôle et utiliser si possible un apprêt antirouille. Finissez avec un dégraissage de la zone atteinte. L’usage du décapant se fera après chaque étape pour un résultat optimal.

Appliquer du mastic pour remplir les creux

Si la carrosserie est atteinte, appliquez une seule couche de mastic de finition qui est utilisé pour combler le creux provoqué par la rayure. Au bout de 5 minutes après la pose, affinez et uniformisez la couche de mastic avec du papier abrasif à sec. Nettoyez à nouveau avec le dégraissant. Par contre pour le plastique, utilisez plutôt du mastic pour plastique et respectez les mêmes conseils mentionnés plus haut dans le cas de l’utilisation du mastic de finition.

Combler les trous et gros impacts

Dans le cas des trous et gros impacts, avant de mettre du mastic, il faudra combler le trou avec un non-tissé en fibre de verre. Pour cela, découper le non-tissé selon la dimension de l’impact avec une marge de 4 cm. Appliquez de la résine sur les bords de l’impact et collez le non-tissé.

Posez ensuite un mélange homogène de mastic de rebouchage en fibre de verre avec 3% de durcisseur en trois couches. Après une couche, prenez une pause de 5 minutes et au bout de deux couches poncez l’application. Une fois terminée, poncez manuellement avec du papier-verre d’un grain de 600 et utilisez le dégraissant.

Posez une couche de mastic polyester qui a été également mélangé avec 3% de durcisseur de manière à combler le trou à obtenir la forme initiale de la tôle. Finissez avec une pose de mastic de finition en bombe plus facile à appliquer et affiner la zone avec du papier abrasif sec.

Appliquer l’apprêt garnissant

L’apprêt est un bio composant  utilisé pour recouvrir le mastic avant de mettre la peinture. Alors, démarquez et protégez les surfaces intactes de la zone à traiter avec du ruban de masquage et du papier journal. Puis, passez de l’apprêt transparent sur les surfaces en plastique ou de l’apprêt ayant la couleur de votre carrosserie et en fonction de l’intensité des couleurs.

L’application de l’apprêt se fera en trois couches fines séparées par 5 minutes de séchage entre deux applications. Mettez la première couche pour qu’elle adhère, la seconde de façon horizontale et la dernière en verticale. Laissez sécher pendant entre une dizaine de minutes et 1h30 maximum.

Poncer la surface traitée à l’eau avec du papier abrasif à l’eau de 1000 grains pour une excellente finition. N’oubliez pas de nettoyer encore la surface avec le produit dégraissant.

Mettre de la peinture

Pour les rayures légères, appliquez la peinture sur votre carrosserie avec un pinceau très fin. Cette application se fera en trois couches successives avec un temps de pause de 10 minutes. En outre, pour les rayures profondes, il est recommandé d’utiliser de la peinture en bombe.

Pulvérisez la surface avec la peinture en partant de la zone à traiter jusqu’à la zone protégée avec un temps de séchage compris entre 10 minutes au minimum et 1h30 au plus. Prenez la peine de vous exercer au préalable sur du papier journal, car l’utilisation de la peinture en bombe exige une température d’application idéale de 20°, une distance de vaporisation entre 25 et 30 cm.

Aussi, il faut agiter correctement l’aérosol pendant environ 2 minutes avant de commencer et purger la valve après chaque usage pendant 5 secondes en vaporisant la bombe inversée. N’oubliez pas de prendre en compte le code de couleur en fonction des instructions du fabricant pour trouver la bonne couleur.

Appliquer du vernis incolore

Pour la réparation carrosserie voiture des rayures légères et profondes, une fois terminées, la peinture à effet métallique doit être recouverte d’un vernis protecteur incolore bicouche en trois applications après un temps de séchage de 30 minutes. Cette protection est indispensable pour réduire les impacts environnementaux et temporels sur la peinture. Au bout de deux heures, lorsque le vernis aura totalement durci, vous pouvez retirer le ruban de masquage.

Mettre du polish et lustrer la carrosserie

Sur la carrosserie de votre voiture, appliquez du polish rénovateur avec un chiffon doux, propre et sec. Une fois séché, passez un chiffon en microfibre sur cette dernière. Enfin, lustrer la carrosserie pour lui donner un aspect brillant, plus d’éclat et le rendre puis résistant aux encrassements.

Que faire pour la réparation de carrosserie voiture des bosses et déformations

Si votre carrosserie présente des bosses ou des déformations plus ou moins importantes, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Utiliser une ventouse manuelle

La ventouse est une solution fréquente pour la réparation de carrosserie de voiture. Elle permet d’exercer une forte pression sur la partie enfoncée afin de ramener la carrosserie à sa forme initiale. La ventouse manuelle utilisée dans le domaine de la réparation pour le débosselage ou la pose de vitres, miroirs ou carrelage présente une poignée en caoutchouc et un diamètre de 75mm qui lui permet de supporter une charge pouvant atteindre les 10kg. Pour l’utiliser, il suffit de poser la ventouse manuelle au centre de la surface à redresser, d’appliquer une pression pour la fixer et de tirer en arrière pour sortir la bosse.

Utiliser une ventouse laser

La ventouse laser permet de débosseler une carrosserie sans avoir besoin d’exercer une force physique. Grâce à son compresseur auquel la ventouse est connectée, son utilisation est automatique. Pour l’utiliser, il faut positionner la ventouse sur la zone à débosseler puis appliquer une légère pression et laisser le compresseur se charger du reste.