Quelle tolérance pour les radars Tourelles flash ?

Rouler son véhicule ou sa moto en dépassant une certaine vitesse est purement interdite par la loi. Ainsi, afin de bien repérer les excès de vitesse, les radars tourelles ont vu le jour depuis 2019 en France.

Ces radars tourelles, encore appelés radars de la nouvelle génération permettent de contrôler la vitesse des voitures sur les voies publiques ainsi que le dépassement des feux rouges. Ils sont en mesure d’effectuer ce contrôle dans les deux sens de la circulation.

Découvrez dans cet article la tolérance pour les radars tourelles flash.

Quelles caractéristiques pour les radars tourelles ?

Avant tout, vous devez savoir que les radars tourelles ne sont pas capables d’effectuer le contrôle d’autres infractions routières comme les appels au volant ou encore le port de ceinture. En effet, l’une des caractéristiques des radars tourelles est leur taille (environ 4 m de hauteurs). Ils sont situés au-dessus de chaque route pour éviter toute dégradation.

Lire aussi  Est-ce grave de rouler avec un roulement qui fait du bruit ?

En plus d’être dotés des capacités lui permettant d’effectuer le contrôle des deux sens de la circulation, les radars tourelles arrivent à effectuer une analyse simultanée d’environ 126 véhicules sur 5 voies différentes. Vous devez aussi savoir qu’un radar tourelle n’arrive à mettre en place des mesures que sur une espace entre 20 et 30 m autour de lui malgré une portée de 100 m.

Le plus intéressant est que ces radars de la nouvelle génération sont en mesure de faire une analyse du type de voiture qui est sujet du contrôle.

Quelle est la marge d’erreur des radars tourelles ?

La marge d’erreur d’un radar tourelle est en réalité la marge de tolérance appliquée à la vitesse mesurée par un radar qui sera considérée comme la vitesse pour l’infraction. Cette marge prend en compte l’erreur de mesure que peut effectuer un radar tourelle et permet de connaître la présence d’infraction ou non. Elle a été envisagée pour éviter toute mauvaise mesure effectuée par les radars tourelles.

Lire aussi  Comment nettoyer un débitmètre ?

Par ailleurs, cette marge diffère d’un type de radar à un autre. Par exemple, pour un radar tourelle, classé dans la catégorie d’un radar fixe, la loi tolère si la vitesse est inférieure à 100km/h un écart de plus ou moins 5 km/h.

En revanche, si la vitesse dépasse 100 km/h, la tolérance est de 5%. Par ailleurs, pour un radar caractérisé comme un radar en mouvement, la loi prévoit une tolérance de plus ou moins 10km/h si la vitesse est inférieure à 100 km/h. Mais pour une vitesse supérieure à 100km/h, la tolérance prévue est de 10%.

Comment les radars tourelles détectent les infractions sur la route ?

Après un dépassement de la vitesse de circulation autorisée, c’est le flash. Un avis de contravention vous apparaîtra suivi d’une amende que vous devez payer. En effet, rien n’échappe aux radars tourelles puisqu’ils sont dotés principalement d’équipements de dernière génération.

D’ailleurs, l’arrivée de ces radars en France a amené tous les automobilistes à respecter les règles concernant la vitesse de circulation. Ils sont équipés des caméras ayant de grandes résolutions et des antennes UMPR larges champs. Ce qui leur permet d’avoir une portée de 100m et de différencier une voiture d’un camion ou d’une moto deux roues. À chaque infraction, ces radars émettent un flash qui n’est pas visible à l’œil nu.

Lire aussi  Comment savoir si il manque de l’huile dans la boîte de vitesse ?

Ainsi, en tant que conducteur, vous ne saurez pas si vous avez commis une infraction, mais la seule chose que vous verrez est l’amende.